Las comunidades ecuatorianas de las cuencas de Mira, Pastaza y Putumayo mejoran su calidad de vida socio-económica a través una mejora...
Projects

Information générale

Titre

Las comunidades ecuatorianas de las cuencas de Mira, Pastaza y Putumayo mejoran su calidad de vida socio-económica a través una mejora protección de sus bosques y sistemas productivos sustentables

Budget
€3,119,524.00
Actors
NGO WWF Belgium
Countries
Ecuador
Sectors
Forestry development
Start date
End date

Objectives

La qualité de vie des communautés forestières équatoriennes des bassins hydriques de Mira, Pastaza et Putumayo s’améliore grâce au développement de systèmes productifs durables et à la préservation de leur forêts et écosystème

General

Les communautés autochtones et les équatoriens d’Amazonie et du Chocó-Darien vivent au sein de la forêt équatorienne, mais souffrent de la déforestation qui altère leur habitat naturel, l'eau, mais aussi la culture ancestrale, dégradant leur bien-être et les rendant plus vulnérables au changement climatique. Cette déforestation est le vestige d’un modèle économique, basé sur l’exportation de matières premières, mais aussi d’une agriculture non durable. Notre programme se veut proposer un nouveau modèle économique local intégré, où la forêt et les aires protégées sont en harmonie, rendent bénéfices aux hommes et femmes qui vivent autour et dedans. Il se décline sous 3 volets géographiquement intégrés : une meilleure gestion participative des aires de conservation, un développement économique durable autour et dans les aires protégées, ainsi qu’une prise en compte accrue de la protection des forêts par la population et les pouvoirs locaux. Ce modèle sera développé avec nos 2 partenaires WWF-Ecuador et Altrópico dans les bassins de Putumayo, Pastaza et Mira, où les potentiels de développement économique (écotourisme, cacao, produits forestiers non ligneux, exploitation forestière), les acteurs (Achuar, Awa, Chachis, afro-équatoriens, …) et le mode de gestion des forêts (géré par l’état ou les nationalités indigènes) sont différents. Cela permettra de tirer de meilleures leçons en vue d’une réplicabilité potentielle.