À la fin 2021, les hommes et femmes dans les communautés locales qui résident le long du fleuve Mékong dans la province de Kratie atteignent...
Projects

Information générale

Titre

À la fin 2021, les hommes et femmes dans les communautés locales qui résident le long du fleuve Mékong dans la province de Kratie atteignent la sécurité de la terre en protégeant et en gérant durablement leurs forêts et la biodiversité.

Budget
€2,029,706.00
Actors
NGO WWF Belgium
Countries
Cambodia
Sectors
Forestry development
Start date
End date

Objectives

À la fin 2021, les hommes et femmes dans les communautés locales qui résident le long du fleuve Mékong dans la province de Kratie atteignent la sécurité de la terre en protégeant et en gérant durablement leurs forêts et la biodiversité.

General

La section de la rivière Mékong dans la province de Kratie joue un rôle écosystémique crucial en approvisionnant les moyens de subsistance de 50.000 personnes, y compris les groupes autochtones vivant dans les communautés rurales. Ces dernières années, la rivière et les terres environnantes ont connu un développement économique rapide et non planifié, y compris l'attribution de concessions économiques (ELC), les infrastructures massives (barrages hydroélectriques), l'exploitation forestière et l'exploitation minière illégale. Ces évolutions ont eu de graves répercussions sur l'environnement, y compris la baisse de qualité de l'eau, les stocks de poissons et les populations d'espèces menacées, dégradant le bien-être des communautés locales Depuis le début des années 2000, en réponse à la situation de plus en plus « anarchique » de la gestion forestière, le gouvernement royal du Cambodge a entrepris un changement positif en renforçant la participation communautaire dans la gestion des ressources naturelles, y compris par l'établissement de la foresterie communautaire (CF). Cependant les communautés qui souhaitent établir des CF font face à des obstacles administratifs et nécessitent un soutien technique pour s’organiser et se faire reconnaitre légalement. Le projet vise à renforcer les communautés locales pour qu’elles puissent se structurer, connaitre leurs droits et accéder à un statut de reconnaissance officielle. Grâce à un travail en parallèle de soutien aux alternatives économiques, d’engagement avec les organisations et autorités locales, et une autonomisation des communautés locales, la sécurisation des terres permettra une gestion durable des terres, des forêts et de la biodiversité.