General information

Title
L’entreprenariat et l'employabilité des femmes ont été améliorés quantitativement et qualitativement au Maroc
ID
XM-DAC-2-10-2434
CRS ID
2018C2434
Start date
End date
Activity status
Completion
Budget
€7.407.193
Actor
APEFE - Association pour la Promotion de l'Education et de la Formation à l'Etranger - APEFE
Country
MOROCCO
Sector
Education -Secondary - Vocational training
Aid type
Core support to NGOs, other private bodies, PPPs and research institutes
Priority partner country
Yes
Fragile state
No
Least developed country
No
Budgetline
54 20 356072 NGO Programs
Finance type
GRANT
Tied status
No
Flow type
ODA
Tags
Private Sector Dev.
SDGs
Body

General

Depuis 2013, l’APEFE promeut l’entrepreunariat féminin dans plusieurs régions du Maroc. Le programme « Min Ajliki » qui s’inscrit dans ce cadre est un succès et a permis de former 500 cadres à l’accompagnement des porteuses de projet, de sensibiliser 60.000 femmes parmi lesquelles 700 formées à l’entrepreneuriat et 1200 accompagnées en pré-création d’entreprises. Pour la période 2017-2021, l’APEFE a la volonté d’étendre le programme à tout le territoire marocain. Malgré la volonté affichée et l’évolution de la législation, le Maroc doit faire face à de nombreux défis tels notamment, la prévalence du secteur informel dans l’économie, facteur de précarisation des travailleurs et le taux de chômage élevé de la population en général et des jeunes, diplômés ou non, et des femmes en particulier. L’objectif du programme est de soutenir le développement d’un emploi et d’un entrepreunariat justes, équitables et inclusifs pour les femmes. Cette cible répond par ailleurs à une volonté globale de parvenir à l’égalité entre les sexes et d’autonomiser toutes les femmes et les filles. Min Ajliki 2.0 aura recourt à divers supports numériques (E-learning, E-commerce et d’E-intermédiation, E-mailing et newsletters, médias sociaux, application mobile, « SMS-ing », centre d’appels, mass media, etc.) et s’aligne sur le renforcement de la digitalisation intégrée au sein des huit institutions partenaires.

Documents