General information

Title
Améliorer l’accès aux soins de réadaptation de qualité, au bénéfice des personnes atteintes d’un handicap ou d’une incapacité fonctionnelle, en se focalisant sur l’appui à la gouvernance du sous-secteur, sur la formation des RH de la réadaptation, sur l’appui à dix centres et s
ID
XM-DAC-2-10-2428
CRS ID
2018C2428
Start date
End date
Activity status
Completion
Budget
€3.522.709
Actor
APEFE - Association pour la Promotion de l'Education et de la Formation à l'Etranger - APEFE
Country
BURUNDI
Sector
Health - Medical education/training
Aid type
Core support to NGOs, other private bodies, PPPs and research institutes
Priority partner country
Yes
Fragile state
Yes
Least developed country
Yes
Budgetline
54 20 356072 NGO Programs
Finance type
GRANT
Tied status
No
Flow type
ODA
SDGs
Body

General

L’APEFE souhaite minimiser l’impact de la crise pour la population burundaise, contribuer à la résilience des populations et des systèmes en maintenant son appui au secteur prioritaire de la santé. Depuis 2011, l’APEFE a entamé un processus de changement visant l’amélioration de l’accès aux soins de réadaptation de qualité au Burundi contribuant ainsi aux ODD 1, 3 et 10. Cette intervention vise, à terme, à satisfaire les besoins en réadaptation des personnes en situation de handicap moteur permanent (2,5 % de la population globale) et celles qui traversent un épisode d’incapacité fonctionnelle encore réversible (toute la population est potentiellement concernée). Cette phase 2017-2021, se concentre principalement sur : (1) l’appui à la gouvernance (élaboration, suivi, implémentation et actualisation des plans stratégiques de développement de la réadaptation; élaboration et implémentation de normes-qualités dans les centres et services du pays) ; (2) la création et/ou le renforcement de 10 centres et services de réadaptation répartis dans 9 provinces du pays ; (3) la digitalisation de l’information sanitaire dans les 10 centres appuyés et la transmission automatique des données au Système National d’Information Sanitaire ; (4) le renforcement des capacités de formation des ressources humaines de la réadaptation, en particulier par la création d’une école de kinésithérapie. Le tout est abordé sous le prisme de la fragilité accrue par un contexte de crise politique. Dans ce contexte, l’APEFE travaille le plus directement possible avec la population en laissant au partenaire institutionnel son rôle de coordination technique par une approche « bottom-up ».

Documents