Vietnam : Une méthode de certification à la portée des petits producteurs agricoles

Stories

Produire des fruits et légumes sains, une nécessité pour le consommateur et pour le producteur. 

Le contexte

De nombreux scandales liés à la sécurité alimentaire ont eu lieu au Vietnam. L’utilisation intensive d’engrais et de pesticides, souvent de mauvaise qualité, rend beaucoup de fruits et légumes dangereux à la consommation.

Les consommateurs sont de plus en plus conscients du risque encouru pour leur santé et cette préoccupation a fait augmenter de manière exponentielle la demande en produits biologiques et sains. Parallèlement, ces consommateurs ne savent pas où et comment se procurer des produits sûrs, d’une part parce que l’offre pour de tels produits est encore largement insuffisante, et d’autre part parce que beaucoup ont perdu confiance dans la qualité des produits et le système de certification (manque de traçabilité).

Cette demande constitue pourtant une opportunité pour les fermiers qui voient dans l’importance de produire des aliments sains le moyen d’augmenter leurs revenus et d’aider les populations à s’approvisionner en fruits et légumes sûrs. Pour y parvenir, les petits cultivateurs doivent faire certifier leur production de manière officielle, mais cela coûte cher et n’est donc pas à leur portée.

La solution

002-Rikolto_projetVietnam.jpgDepuis 10 ans, Rikolto a mis en place au Vietnam une solution à ce problème : le Participatory  Guarantee System – PGS. Le PGS est une méthode qui a pour but de garantir la provenance et la qualité des produits agricoles des petits fermiers et de permettre de les étiqueter comme sûrs. Elle se distingue des autres certifications par son coût peu élevé et un allègement au niveau des contraintes administratives. Cette approche permet de donner aux petits producteurs l’accès à un moyen de certification à leur portée.

Au Vietnam des groupements de maraîchers, des organisations de consommateurs et Rikolto ont développé un système de certification participative de 'légume sain', cultivé avec une utilisation raisonnable de pesticides. Dans ce système, producteurs et consommateurs collaborent dans l'octroi de la garantie de qualité sans que des frais de certification externes soient dépensés.

Comment cela fonctionne-t-il ?

Les fermiers souscrivent à un engagement et se regroupent en coopératives. Comme son nom l’indique, il s’agit d’une participation de différents partenaires (producteurs,  gouvernement, détaillants et consommateurs) qui interviennent tous dans l’inspection du respect des normes de production saine. En travaillant de concert, ils aboutissent à la certification de la qualité du produit et celui-ci reçoit un label.

Tous les partenaires y trouvent leur compte :

  • le producteur : son produit est certifié et labellisé et son revenu a augmenté
  • le détaillant : le produit est contrôlé et son origine tracée, ce qui permet d’augmenter ses ventes
  • le consommateur : a accès à un produit sain et bénéfique pour la santé
  • le gouvernement : dispose d’une méthode fiable, accessible et efficace qui permet de restaurer la confiance de la population dans le système de certification.

Outre la mise en place de ce système, le rôle de Rikolto est également d’optimiser la production et les compétences commerciales des petits producteurs afin de les aider à trouver des débouchés pour leurs produits sur le long terme et à un prix acceptable, à travers par exemple des contrats avec des détaillants du secteur privé.

Le résultat

006-Rikolto_projetVietnam.jpg

Le programme a déjà atteint plusieurs résultats, comme l’augmentation de la production par hectare, la signature de nombreux contrats pour fournir de grandes sociétés privées, l’augmentation du nombre de fermiers adhérents et la hausse des prix de vente des produits.

De plus, l’ONG a conçu une plateforme, SOFF-Safe and Organic Food Finder, accessible via le site web ou une application mobile (SOFF Android app ou Apple iOS app), qui indique aux acheteurs les magasins où ils peuvent se procurer des aliments sains. En encodant une localisation, tous les commerces à proximité qui proposent ce type d’offre apparaissent. SOFF solutionne ici une des difficultés qui était de savoir où s’approvisionner de manière sûre.

Un kit PGS a également été développé et créé. Il se compose d’un manuel ainsi que d’autres documents utiles qui permettent à ceux qui seraient intéressés de créer eux-mêmes leur propre système PGS.

Mais d’autres objectifs sont encore attendus pour 2021 :

  • l’existence de 21 PGS  autonomes regroupant 1100 producteurs
  • un accès toujours plus grand aux marchés avec une vision basée sur le long terme
  • la naissance de nouveaux PGS sur le modèle de ceux déjà lancés, grâce au kit qui a été élaboré
  • progrès dans la reconnaissance par le gouvernement vietnamien du PGS comme étant une assurance de qualité valable.

Les résultats du système seront utilisés pour tenter de convaincre le gouvernement vietnamien de la fiabilité de ce système et le faire reconnaître. En juillet 2018 déjà, le Département de l’Agriculture et du Développement Rural a entamé un nouveau partenariat avec Rikolto pour promouvoir le PGS et mettre en évidence les bénéfices du système.

Dans le cadre de son programme, Rikolto a collaboré avec d’autres acteurs, belges ou locaux, comme la KUL, l’Académie de Recherche et d’Enseignement Supérieur – ARES, Gembloux Agro-Bio Tech ou la Vietnam National University of Agriculture –VNUA. L’ONG examine aussi de futures possibilités de collaboration et rejoint ainsi la politique belge de coopération au développement dans sa vision de stimuler davantage de synergies et complémentarités entre acteurs du développement.

004-Rikolto_projetVietnam.jpg

L’ONG bénéficie d’un subside de 1.739.038,43€ de la Coopération non-gouvernementale belge pour son programme 2017-2021.

Conclusion

Avant, il n’y avait que quelques entreprises locales qui cherchaient à produire des produits biologiques, mais sans garantie pour le consommateur.

Aujourd’hui, grâce à ce processus de certification mis en place par Rikolto, le résultat est double. 

Tout d’abord on trouve plus aisément des aliments sûrs à la consommation sur le marché. Le consommateur a donc plus facilement accès à un produit sain et bénéfique pour la santé et en achète plus puisqu’il est garanti de bonne qualité. Ce qui représente aussi une augmentation des revenus des producteurs de fruits et légumes et une amélioration de leurs conditions de vie.

Ressources

Partenaires

  • Rikolto (Vredeseilanden)

Sur le terrain: 

  • AnGiang_Tan Thuan Rice Collaborative Group
  • Da Nang_La Huong Cooperative
  • Da Nang_La Huong Cooperative
  • Da Nang_Tuy Loan Cooperative
  • Ha Nam_Cat Lai Cooperative
  • Ha Nam_Trac Van Collaborative Group
  • PhuTho_Luong Lo Rice Cooperative
  • PhuTho_Tu Xa SV Cooperative
  • Vinh Phuc_An Hoa Cooperative
  • Vinh Phuc_Thanh Ha Cooperative
  • Vinh Phuc_Van Hoi Green Cooperative