General information

Title
Trias veut renforcer six Organisations Paysannes au niveau départemental/provincial de producteurs de riz, d'oignons et d’étuveuses de riz ainsi que leurs plateformes nationales ; Trias veut voir des organisations fortes et durable~qui prennent part dans la société et qui arrivent à fournir des se
ID
XM-DAC-2-10-2843
CRS ID
2018C2843
Start date
End date
Activity status
Completion
Budget
€4.419.777
Actor
NGO TRIAS
Country
BURKINA FASO
Sector
Agriculture and livestock - Agricultural co-operatives
Policy markers
Gender
Environment
Good Governance
Climate: Mitigation
Climate: Adaptation
Trade Development
Aid type
Core support to NGOs, other private bodies, PPPs and research institutes
Fragile state
No
Least developed country
Yes
Budgetline
54 20 356072 NGO Programs
Finance type
GRANT
Tied status
No
Flow type
ODA
Tags
Private Sector Dev.
SDGs
Body

General

Le programme de Trias au Burkina Faso cherche à renforcer six unions et fédérations agricoles dans les filières riz et oignons de niveau départemental et/ou provincial au Centre Nord et dans le Sud-Ouest du Pays ainsi que d'assurer leur liaison vers l'accès au crédit à travers l'appui d'une institution de microfinance rurale. En deuxième ligne, deux faîtières et la plateforme paysanne nationale seront appuyées pour assurer entre autres la remontée des préoccupations de plaidoyer jusqu'au niveau national, voir même régional. Ces organisations membres (OM) ont été choisies en fonction de leur volonté de travailler sur la bonne gouvernance et de contribuer à une société inclusive et un environnement durable. Le programme cible 6.075 bénéficiaires directs et atteindra indirectement la totalité des membres de ces OM estimé à 258.000 personnes dont 35% femmes et 25% de jeunes d'ici fin 2021. Sur base d'un diagnostic de capacités et les plans de développement organisationnel élaboré par les OM en phase préparatoire, Trias propose avec ce programme de se focaliser principalement sur le développement de leadership au sein des OM, l'entreprenariat rural, l'accès au financement, la promotion des techniques de production durables (e.a. agro-écologie) ainsi que le développement de réseautage et de coopération. Les femmes, les jeunes ainsi que les opportunités d'investissement en TICs recevront une attention particulière tout au long du programme. Ce programme s'inscrit fortement dans la complémentarité entre acteurs et fait appel à multiples partenariats. Au total 7 parties prenantes et une multitude de synergies opérationnelles et stratégiques entre acteurs belges serviront d'effet levier dans l'atteinte des résultats.