General information

Title
"ESSPOIR-Les Enfants malnutris du Sahel sont Stimulés, Protégés, Orientés et Intégrés dans leur communauté devenue plus Résiliente" - MALI
ID
XM-DAC-2-10-3017473
CRS ID
PG/2015/06
Start date
End date
Activity status
Completion
Budget
€1.251.890
Actor
NGO Handicap International Belgium
Country
MALI REP
Sector
Humanitarian Aid - Emergency Response - Emergency food aid
Policy markers
Gender
RMNCH: Reproductive, Maternal, Newborn and Child Health
Aid type
Project-type interventions
Priority partner country
Yes
Fragile state
No
Least developed country
Yes
Budgetline
54 51 356026 Humanitarian programs
Finance type
GRANT
Tied status
No
Flow type
ODA
Province
Tombouctou
SDGs
Body

General

Prévenir et réduire le risque de complications et de séquelles invalidantes chez les enfants de moins de 5 ans atteints de malnutrition et/ou ayant développés un retard de développement afin de favoriser son épanouissement dans un environnement familial serein, soutenant et protecteur au Mali. Le programme multi-pays dénommé ESSPOIR « Les Enfants malnutris du Sahel sont Stimulés, Protégés, Orientés et Intégrés dans leur communauté devenue plus Résiliente », démarré en septembre 2015, et mis en oeuvre par Humanité et Inclusion au Mali, au Burkina Faso et au Niger vise à prévenir et réduire le risque de complications et de séquelles invalidantes chez les enfants de moins de 5 ans atteints de malnutrition et/ou ayant développés un retard de développement afin de favoriser son épanouissement dans un environnement familial serein, soutenant et protecteur. Il est financé par la Coopération Belge au Développement, et s’articule autour des activités de la kinésithérapie d’éveil, de la stimulation précoce des enfants malnutris et le soutien psychosocial et communautaire des familles.

Results

Renforcer les capacités des communautés et familles des enfants malnutris à répondre à leurs besoins spécifiques en favorisant leur accès : i) à des soins pour le développement à travers des interventions de stimulation précoce ; ii) à des mesures préventives et protectrices pour améliorer leur niveau de résilience face aux crises chroniques dans la région: - de Tombouctou (Volet Mali);

Other

Résultat 1 : - 8.523 enfants stimulés (sur 8.700 prévus) des URENI / URENAS, ont participé au moins à 5 séances de stimulation précoce dans les espaces aménagés à cet effet, et amélioré leur score de développement psychomoteur et cognitif à la sortie de la prise en charge. - 621 enfants ont bénéficié d’une prise en charge kiné contre 500 enfants prévus (soit 124%). 83,25% de ces enfants ayant bénéficié de kinésithérapie (517 sur 621) ont montré une amélioration de leur développement Activité 1.1 : Formation et supervision des agents socio sanitaires des URENI / URENAS sur la stimulation précoce des enfants malnutris. Activité 1.2 : Ouverture des espaces de stimulation au niveau des URENI / URENAS Activité 1.3 : Identification, référencement, évaluation des enfants, et organisation de séances de stimulation collectives. Activité 1.4 : Sensibilisation des médecins, et formation des kinésithérapeutes à la prise en charge « kinésithérapie pédiatrique liée à la nutrition ». Activité 1.5 : Prise en charge des enfants en séance de kinésithérapie d’éveil au sein des URENI, et en équipe mobile au niveau des URENAS. Résultat 2 : - 43.875 parents ou membres de la famille (sur 31.300 prévues soit 140,17%) ont été sensibilisés, guidés et ont mis en pratique des exercices de stimulation auprès de leurs enfants dans l’environnement familial. - 3.493 visites à domicile réalisées sur 2.900 prévues, soit un taux de réalisation de 120,45%. - 99% des familles enquêtées (CAP 1 et 2) ont amélioré leurs connaissances et leurs pratiques de soin à la fin du projet. Activité 2.1 : Organisation de séances de sensibilisation et d’apprentissage auprès des parents sur l’importance et la pratique de la stimulation précoce. Activité 2.2: Formation des mères éducatrices pour encadrer les activités communautaires de pratiques de soins pour le développement de l’enfant. Activité 2.3 : Organiser des séances de counseling individuelle et guidance parentale dans l’environnement familial par des visites à domicile Activité 2.4: Organisation de groupes de paroles de soutien psychosocial avec les mères les plus vulnérables Activité 2.5: Mettre en place des foyers communautaires au niveau des villages. Résultat 3 : - 217 acteurs locaux et communautaires sur les 200 prévus (108,5%) ont amélioré leurs connaissances et compréhension de la protection, la prévention du handicap, du genre, de la cohésion sociale. Activité 3.1 : Formation des acteurs communautaires sur les notions de soins pour le développement de l’enfant, protection, droits, inclusion, genre, cohésion sociale. Activité 3.2 : Mise en place d’un système de surveillance, de suivi et d’accompagnement des communautés. Activité 3.3 : Promotion des échanges d'expériences au Sahel, et valorisation des bonnes pratiques. Activité 3.4: Sensibilisation et plaidoyer auprès des acteurs institutionnels nationaux et internationaux.

Documents