Programme de Développement Agricole dans les districts de Kwilu et de Kwango (Province Bandundu) - PRODAKK
Projects

General information

Title

Programme de Développement Agricole dans les districts de Kwilu et de Kwango (Province Bandundu) - PRODAKK

Budget
€17,892,136.00
Actors
Enabel - the Belgian development agency
Countries
Congo (The Democratic Republic Of The)
Sectors
Agricultural development
Start date
End date

Objectives

Le déficit alimentaire et la pauvreté dans les districts du Kwilu et du Kwango sont réduits grâce à la relance durable du secteur agricole Les revenus des exploitations familiales provenant de leurs activités agricoles sont augmentés de façon durable dans les districts de Kwilu et de Kwango, dans un processus respectueux de l'environnement, en inscrivant les interventions dans les dynamiques du marché et en tenant compte des contraintes et des besoins différenciés des femmes et des hommes R1. La production et la productivité dans les exploitations familiales sont améliorées R2. La conservation, la transformation et la commercialisation des productions des exploitations familiales sont améliorées. R3. La gouvernance du secteur agricole dans la zone du projet est renforcée. R4. L’égalité des genres et l’autonomisation (empowerment) des femmes dans le secteur de l’agriculture sont renforcés.

General

Le Programme de Développement de l’Agriculture dans les districts du Kwango et du Kwilu est financé par le PIC 2011-2013 avec une contribution de la Coopération Belge de 20 millions d’Euros pour une durée de six années. Ce programme intervient principalement dans les territoires de Bagata, de Kenge et de Massi Manimba. Tenant compte des politiques et stratégies nationales et provinciales du développement de l’agriculture et du développement rural, le programme a l’objectif spécifique suivant : « les revenus des exploitations familiales provenant de leurs activités agricoles sont augmentés de façon durable dans les districts du Kwilu et du Kwango, dans un processus respectueux de l’environnement ; en inscrivant les interventions dans les dynamiques du marché et en tenant compte des contraintes et des besoins différenciés des femmes et des hommes »