General information

Title
Projet de Bassins de Rétention et de Valorisation de Forages : «Renforcement d la production agro sylvo pastorale dans les zones rurales des Régions de Diourbel,Fatick,Kaffrine,Kaolack et Thiès par l'accès durable à l'eau productive dans le bassin arachidier
ID
XM-DAC-2-10-3008786
CRS ID
SEN 10 024 11
Start date
End date
Activity status
Completion
Budget
€11.512.816
Actor
Enabel - the Belgian development agency
Country
SENEGAL
Sector
Agriculture and livestock - Agricultural water resources
Policy markers
Gender
Environment
Good Governance
Desertification
Biodiversity
Climate: Adaptation
Trade Development
Aid type
Project-type interventions
Priority partner country
Yes
Fragile state
No
Least developed country
Yes
Budgetline
54 10 545202 BTC MIP - FAP (ex-54145442/54163535)
Finance type
GRANT
Tied status
No
Flow type
ODA
SDGs
Body

General

«Assurer le bien-être des populations rurales par l'atteinte des Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD1 :réduction de la pauvreté (cible 1) et de la faim (cible 2) et OMD7 :environnement durable. » Contribuer au renforcement de la production agro-sylvo-pastorale par un accès durable à l'eau productive.

Results

«Renforcement d la production agro sylvo pastorale dans les zones rurales des Régions de Diourbel,Fatick,Kaffrine,Kaolack et Thiès par l'accès durable à l'eau productive dans le bassin arachidier. »

Other

Output 1 : des micro-projets émanant des catégories d'acteurs éligibles au financement sont préparés en vue de leur mise en œuvre : il a été globalement atteint, avec 102 sous-projets sélectionnés, dont 27 pour le premier appel et 75 sélectionnés pour le deuxième appel à sous projet. 24 et 37 projets sont respectivement faisables, soit un taux de 60%. Output 2 : les ouvrages, les équipements et les aménagements permettant l'augmentation de la production agro-sylvo-pastorale sont réalisés. Cet output a été partiellement réalisé avec une couverture de 100% de son premier indicateur concernant le respect des clauses environnementales, mais une très faible couverture des indicateurs relatifs aux délais des études et des travaux qui furent très longs. Concernant l'indicateur 3 "degré de fonctionnalité suivant les ouvrages", il n'a été que très partiellement atteint, par absence de partenaires de mise en valeur et/ou par absence d'investissements secondaires pour amener l'eau à la parcelle. L'intervention a réalisé 27 ouvrages dont 14 barrages de rétention, 3 barrages semi filtrants de réalimentation de la nappe, 5 digues anti sel et 5 rééquipements de forages. Output 3 : les capacités des acteurs concernés sont renforcées. Il a été atteint en grande partie pour ce qui concerne le renforcement des capacités des acteurs locaux des comités de gestion des ouvrages et les agences régionales de développement. Cependant, le projet n'a pas su attirer suffisamment l'attention de la Direction des bassins de rétention et des lacs artificiels.