General information

Title
Développement économique et social de deux à trois localités par la mise en œuvre d'un programme de pavage à haute intensité de main d'œuvre
ID
XM-DAC-2-10-3006062
CRS ID
BDI 080 49 11
Start date
End date
Activity status
Completion
Budget
€15.974.965
Actor
Enabel - the Belgian development agency
Country
BURUNDI
Sector
Multisector - Urban development and management
Policy markers
Gender
Good Governance
Aid type
Project-type interventions
Priority partner country
Yes
Fragile state
Yes
Least developed country
Yes
Budgetline
54 10 545202 BTC MIP - FAP (ex-54145442/54163535)
Finance type
GRANT
Tied status
No
Flow type
ODA
Body

General

L'objectif global est de: « Favoriser le développement économique par la mise à niveau des infrastructures de transport intra-urbaines ». Cette intervention de 10.000.000 d’euros à charge de la Belgique vise la mise en œuvre d’un programme de pavage à haute intensité de main d’œuvre dans les communes de Bwiza, Nyakabiga, Kamenge et Kinama à Bujumbura et de Kirundo et Ngozi à l’intérieur du pays.

Results

L'objectif spécifique est : « Réhabiliter durablement le réseau routier intra-urbain à Kirundo et Ngozi et dans les communes de Bwiza, Nyakabiga, Kamenge et Kinama à Bujumbura par le biais de chantiers de pavage à haute intensité de main d'œuvre. ».

Other

Résultats atteints : le projet a rencontré peu de grandes difficultés, s'étant déroulé avant la crise (surtout des problèmes concernant les marchés publics). L'étude sur les changements socio économiques depuis juin 2011 menée dans les communes de Kamenge, Kinima et Cibitoke en septembre 2014 arrive aux conclusions suivantes : diminution de la population majeure sans emploi, amélioration de l'économie familiale, augmentation des familles ayant accès aux crédits (de 5,6% à 14,5% en 2014), sentiment de bien-être a augmenté, amélioration de l'habitat (avec un pendant négatif : augmentation des loyers), activités économiques en augmentation. La crise actuelle remet cependant en question la résilience des ces résultats. Pour l'output 1, les cibles prévues ont été atteintes (8.415 km de routes, 11204 m de canivaux). Pour l'output 2, les cibles prévues ont été atteintes (4080 km de routes, 4930 km de canivaux). Pour l'output 3, les SETEMU ont reçu des formations et du matériel. La durabililité est questionnable par le manque de moyens financiers communaux pour payer le personnel (situation actuelle?). Pour l'output 4, des formations ont été données durant la réhabilitation des routes aux personnes employées, adaptées en fonction des besoins. Pour l'output 5, 24 km de routes ont été réhabilitées, 49 km de canivaux construits (REM: nécessaires pour permettre un écoulement rapide des eaux et éviter les destructions des maisons). Pour l'output 6, les résultats sont sous les cibles. Une suite est prévue avec Pavage III mais ne sera pas suffisante. Pour l'output 7, plusieurs études ont été réalisées. On doit rajouter que le projet a permis l'injection de liquidité dans l'économie locale (2,4 milliards de BIF) parmi des populations pauvres.