General information

Title
Appui à la structuration et au développement des capacités de production agricole des populations rurales défavorisées au Nord de la province de l'Equateur (Projet AGRI)
ID
XM-DAC-2-10-3004563
Start date
End date
Activity status
Completion
Budget
€2.411.152
Actor
NGO Congo-villages (ex. CDI - Bwamanda )
Country
CONGO (DEMOCRATIC REP.)
Sector
Multisector - Rural development
Policy markers
Gender
Environment
Aid type
Project-type interventions
Priority partner country
Yes
Fragile state
Yes
Least developed country
Yes
Budgetline
54 17 356050 BSF
Finance type
GRANT
Tied status
No
Flow type
ODA
Province
Équateur
Tags
Private Sector Dev.
Body

General

-Contribuer à la relance économique et sociale post-conflit au Nord de la province de l'Equateur en RDC -Permettre aux populations paysannes défavorisées vivant dans les zones enclavées des districts du Sud-Ubangi et de la Mongala de sortir progressivement d'une logique quotidienne de subsistance -Contribuer à l'amélioration du niveau de sécurité alimentaire au niveau local et au niveau régional au de l'Equateur Le CDI s'appuye sur une expérience de 30 ans en matière de partenariats commerciaux avec les populations rurales de l'Equateur en utilisant son tissu de contacts locaux. Il a développé une approche "intégrale" qui s'est traduite par la mise en oeuvre, au bénéfice des populations rurales du Nord-Equateur, d'activités considérées comme complémentaires dans le domaine économique (appui à la production et à la commercialisation des biens alimentaires) et dans le domaine social (santé, éducation, services d'intérêt public tels que l'accès à l'eau ou l'entretien des voies de communication).

Results

En s'appuyant sur les acteurs locaux, organiser des filières de production et de commercialisation agricoles rentables, socialement profitables et écologiquement durables bénéficiant aux populations rurales défavorisées des régions périphériques du Nord-Equateur en RDC

Other

Principales réalisations entre 2008 et 2014: - D’une manière générale, il est rappelé que le projet a dû faire face à : (1) une restructuration et une réorganisation interne au sein de CDI Bwamanda : CDI-Bwamanda a arrêté d’acheter et de commercialiser les productions agricoles des axes périphériques prioritaires et a fortement diminué son personnel. Une nouvelle antenne , nommée ADINE a été créée. Des problèmes internes subsistent encore à ce jour entre les 2 entités en termes de patrimoine. Une séparation des pouvoir entre le Président de l’AG et le président du CA a lieu. (2) Les routes nationales et régionales n’ont pas été entretenues comme CDI le prévoyait. - Structuration : Le projet a créé 1.085 organisations paysannes (au démarrage il n’y en avait que 357). Il n’y a que 5 OP sur 15 qui ont atteint l’objectif fixé d’avoir plus de 10% d’adultes membres d’une OP. Dans un APP, un taux de 39% a été atteint. - Outillage, équipement et petites transformation : mise en place de 6 moulins maïs/manioc, 6 décortiqueuses à riz, un fonds de roulement en outillage agricole, un magasin d’outillage agricole et pièces de rechange ^pour unité de transformation - Formation des agents de développement : formation sur l’organisation du monde rural ; formation sur la gestion des unités de transformation, formation des comités de gestion… - Infrastructures de stockage : hangars de stockage - Désenclavement : 15 APP totalement désenclavées + environ 6 ponceaux + 916 km de dégagement des abords ; dragage de la rivière Ebola, intervention ponctuelle au niveau des routes nationales - Production animale : fourniture de poussins. Abandon suite à des problèmes sécuritaire en RCA. - Productions agricoles et agroforesterie : relance de la production du café : semence trachéo-résistantes mais depuis 2011 CDI ne transforme et ne commercialise plus le café ; ‘ pépinières de palmiers à huile ; agroforesterie Difficultes rencontrées : - projet trop ambitieux tant par l’étendue de la zone que par l’ampleur et le nombre de résultats - malgré le recentrage sur 15 APP, les résultats attendus n’ont pas été atteint sur l’ensemble des APP - 3 hypothèses définies au démarrage ont été modifiées : Le CDI n’assure plus les achats et la commercialisation des productions agricoles ; le CDI a diminué son personnel, les routes nationales et régionales n’ont pas été entretenues

Documents