General information

Title
Réponse d'urgence pour l'Amélioration des Conditions sanitaires dans les Villages et Centres de Santé de la Région de Kidal - Mali
ID
XM-DAC-2-10-3015071
CRS ID
NH/2014/02 - SM 140213
Start date
End date
Activity status
Completion
Budget
€500.000
Actor
UNICEF - Children's Fund - PRT
Country
MALI REP
Sector
Humanitarian Aid - Material relief assistance and services
Policy markers
Gender
Environment
Good Governance
Desertification
Climate: Mitigation
Climate: Adaptation
Priority partner country
Yes
Fragile state
No
Least developed country
Yes
Budgetline
54 52 356083 Humanitarian projects
Finance type
GRANT
Tied status
No
Flow type
ODA
Body

General

Contribuer à la réduction des maladies liées à l’eau dans les villages et centres de santé de la région de Kidal.

Results

Amélioration des conditions sanitaires et des conditions de prise en charge médicale des populations ciblées de la région de Kidal.

Other

Résultat 1 : La prise en charge des patients de 11 structures de santé est améliorée via l’accès à des infrastructures Eau, Hygiène et Assainissement (EHA), la formation du personnel de santé et l’optimisation du traitement de la malnutrition aigüe sévère (MAS) par un accès à l’eau potable des patients. Ce résultat s’inscrit dans le cadre de la stratégie régional WASH in Nutrition développée par l’UNICEF et le groupe régional WASH de Dakar en 2012, et depuis, largement diffusé et mis en oeuvre dans la bande sahélienne. Cette stratégie vise à lutter contre la malnutrition aigüe, particulièrement celle des enfants de moins de 5 ans, en (1) améliorant la qualité de prise en charge médicale des enfants MAS en centre de soin par la mise à disposition d’un paquet minimum WASH garantissant des conditions sanitaires et hygiéniques adéquates, (2) en faisant un suivi intra-domiciliaire dans les familles ayant un enfant MAS <5 ans visant à améliorer les pratiques d’hygiène dans le ménage ainsi que les pratiques de collecte, conservation traitement de l’eau à domicile, et (3) en améliorant au niveau communautaire l’accès à l’eau et l’assainissement, dont le manque est identifié comme une des causes sous-jacente de la malnutrition. Résultat 2 : Les conditions sanitaires dans les communautés à forte prévalence de Malnutrition Aigüe Sévère sont améliorées. Ce résultat a permis d’assurer un accès à l’eau amélioré en quantité et en qualité pour les populations les plus vulnérables dans la région de Kidal. Les zones d’intervention ont été sélectionnées en intégrant notamment les critères suivants : - villages où des poches de malnutrition ont été constatées - villages où l’accès à l’eau est très limité au moment du projet Le second objectif a été l’amélioration de la connaissance des bonnes pratiques d’hygiène pour réduire le pourcentage de personnes pratiquant la défécation à l’air libre et promouvoir le lavage des mains et la bonne gestion de l’eau. Résultat 3 : Les structures de gestion des points d’eau et des centres de santé sont fonctionnelles et autonomes. Ce résultat a visé à renforcer les systèmes de gestion communautaire des infrastructures mises en place ainsi que les capacités des ASACO (associations de santé communautaires) à gérer adéquatement l’environnement sanitaire dans les centres de santé. Ce résultat a permis un renforcement des capacités locales sur les nouvelles infrastructures réalisées, mais également un suivi et accompagnement des systèmes de gestion mis en place au cours d’un projet précédent dans la même zone en 2013. Cet accompagnement à la gestion est d’autant plus important que les systèmes de gestion ont été largement perturbés voir suspendus lors de la crise de 2012-2013, et que les services techniques de l’Etat ne sont toujours pas en pleine capacité pour appuyer-conseiller ces structures de gestion.

Documents